• Moïse lance un appel au dialogue et à l’unité, l’opposition refuse

    Moïse lance un appel au dialogue et à l’unité, l’opposition refuse Samedi 17 octobre, dans le cadre de la commémoration du 214e anniversaire de l’assassinat de Jean-Jacques Dessalines le Président Jovel Moïse s’adressant à l’opposition plurielle, a une nouvelle fois lancé un appel au dialogue et à l’union...

    Samedi 17 octobre, dans le cadre de la commémoration du 214e anniversaire de l’assassinat de Jean-Jacques Dessalines (17 octobre 1806 à Pont-Rouge), le Président Jovel Moïse s’adressant à l’opposition plurielle, a une nouvelle fois lancé un appel au dialogue et à l’union, écrivant sur son compte Twitter « L’incapacité à résoudre nos différends politiques a abouti à l’assassinat du Fondateur de notre Patrie, engendrant comme résultat un pays divisé. Aujourd’hui, le passé nous invite à agir autrement pour régler nos divergences. C’est le meilleur hommage à l’Empereur Dessalines »

    Une main tendue et un appel au dialogue immédiatement rejeté par Me André Michel, farouche opposant du Président Moïse et leader de l’opposition radicale du mouvement dit « Démocratique et Populaire » qui a déclaré « Jovenel Moïse ferait mieux de faire ses bagages pour laisser le Palais national. Son mandat arrive à terme dans trois mois, mais le peuple n’attendra pas trois mois pour exiger son départ ».

    L’ancien Sénateur de l’opposition Nenel Cassy, abonde dans le même sens, banalisant les appels au dialogue du Chef de l’État « Nous n’allons pas écouter les annonces, promesses ou demandes de Jovenel Moïse. Il ne dit jamais la vérité. Il faut écouter le peuple qui veut une autre équipe et un autre système […] »

    « Tentative d’assassinat de l’administrateur des douanesViolente manifestation anti-Gouvernementale, plusieurs blessés par balles »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :